Perquisitions chez les camarades hongrois de « Legio Hungaria »

« Le matin du 13 novembre, la police a perquisitionné les domiciles de plusieurs membres de la direction du mouvement « Legio Hungaria », ainsi que des candidats, à Budapest et à travers le pays, puis arrêté et interrogé ceux-ci. Les autorités les soupçonnent d’avoir brûlé des drapeaux LGTB et inscrit des graffiti, lors d’incidents qui ont eu […]

Lire La Suite...