Soutien au professeur alsacien discriminé pour ses convictions

En décembre 2018, un jeune professeur remplaçant dans un lycée privé strasbourgeois a été sommé de démissionner par son directeur. La raison, son engagement politique au sein d’un mouvement Nationaliste, dissous en avril 2019 en conseil des ministres, et ses opinions personnelles jugées non « tolérables » par le chef d’établissement.

Malgré le soutien de ses élèves, le contrat du professeur n’a pas été renouvelé. Plus grave encore, l’académie de Strasbourg aurait décidé de lui fermer la porte au nom de la «déontologie de l’enseignant» !

Aujourd’hui, le jeune professeur compte aller devant les tribunaux et invoque les raisons suivantes :
– Car on se doit de se défendre quand on est attaqué
– Car dans une éducation nationale extrêmement politisée où beaucoup d’enseignants peuvent propager leurs idées durant leurs cours, j’ai été convoqué par le directeur, attendu à la sortie par des journalistes et congédié pour délit d’opinion
– Car la répression s’aggrave de jours en jours et que l’on se doit de réagir.

Nous vous invitons à soutenir cette initiative en participant à la cagnotte pour payer les frais d’avocat qui s’élèvent à 2000 €.

Quand ils touchent à l’un d’entre nous, ils touchent à nous tous !

Lien de la cagnotte :

https://www.lepotsolidaire.fr/pot/ni76miqv?fbclid=IwAR3azkfwyQcQC31c0XuqdS7_NyBBNGYsVRsRPCNDtmkjRGGzazAUcaD2gVU