Le rappeur nationaliste Ze Peke Yom toujours en détention

Nous sommes toujours sans nouvelle du rappeur nationaliste Ze Peke YoM placé en détention provisoire dans le Sud de la France, probablement à la prison d’Aix en Provence.
Le 29 mai 2019, la police l’avait interpelé à la suite de messages postés sur les réseaux sociaux. La justice lui reproche d’avoir voulu commettre un « carnage » au diner du CRIF. Lors de la perquisition de son domicile, les enquêteurs n’ont découvert que des armes de poing factices, sept armes blanches, des munitions et un équipement commando, pas de quoi commettre le « carnage » annoncé.

On saisit bien la dimension politique de cette arrestation. Depuis plusieurs années les arrestations et incarcérations de militants patriotes et nationalistes se multiplient pour des soi-disant projets d’attentats. Dans le même temps, nombre de prédateurs sexuels et violeurs bénéficient des largesses d’une justice féminisée complétement soumise au politiquement correct. Et que dire des dizaines de djihadistes condamnés qui seront relâchés l’année prochaine !

Soutien à Yom et à tous nos camarades incarcérés.

Si vous avez des informations, n’hésitez pas à nous contacter :
07 73 27 33 28
association.clan@gmail.com